Accueil > Pédagogie > Expertise dans les apprentissages > Suivi des élèves

Livret scolaire unique numérique (LSUN) - Foire aux questions

Temps de lecture : 14 minutes
Livret scolaire unique numérique (LSUN) - Foire aux questions

Les établissements nous questionnent sur le LSU… Cet article propose quelques éléments de réponses.

1. Qu’est-ce que le LSU ?
Voir l’article sur sitEColes : Livret scolaire unique (LSU), version rentrée 2016.

2. Le LSU est-il obligatoire ?
Oui, c’est l’outil de communication avec les familles et entre les établissements pour valider les compétences du socle commun.
Circulaire : Ministère de l’éducation nationale. Octobre 2016.

3. L’IEN de notre école demande de renseigner le LSU dès maintenant, dois-je le faire ?
Renseigner le livret scolaire unique est nécessaire dans le cadre des orientations ou des changements d’établissement (6ème et 3ème en particulier). Si le livret scolaire unique numérique n’est pas accessible directement pour l’instant, il est possible de se doter d’outils qui permettent de rendre compte du parcours de l’élève.
L’urgence n’est pas forcément de compléter le livret scolaire unique et numérique (LSUN), mais de pouvoir donner des informations sur le degré de compétence des élèves. Dans ce but, les enseignants peuvent s’appuyer sur leurs propres outils d’évaluation en veillant à faire le lien avec les compétences attendues du socle commun et des programmes.

4. La périodicité de communication du LSU sera-t-elle imposée ?
Aucune périodicité pour remplir le LSU sur l’année scolaire n'est actuellement imposée. Il appartient à chaque établissement de prévoir ces échéances en fonction de l’organisation pédagogique de l’établissement, et, parfois aussi, en fonction des habitudes ou des rites de communication avec les familles propres à l’établissement.
Dans le cas où les élèves changent d’établissement, le LSU complété devra pouvoir être communiqué à la famille au moment de la demande d’inscription dans un nouvel établissement.

5. Faut-il mettre en place des situations d’évaluation pour chaque item du LSU ?
Comment fait-on pour remplir le LSU alors qu’il est différent du socle commun et des programmes ?
Pour répondre à cette question il est nécessaire de distinguer d’une part, l’évaluation dans la classe et, d’autre part, la communication des résultats d’apprentissage aux familles par le livret scolaire unique numérique.
Le LSU est un support de communication sur le degré de maîtrise des compétences de l’élève. Il est à distinguer de l’évaluation conduite dans la classe.
Cette évaluation, l’observation de l’élève, ainsi que les productions et travaux des élèves, basés sur le socle commun et les programmes, sont les supports indispensables à partir desquels l’enseignant peut mesurer et valider la compétence de l’élève.
Il lui sera alors possible de renseigner chacun des items du LSU sans pour autant devoir mettre en place des contrôles correspondant à chacun des items.

6. Doit-on abandonner tous les outils d’évaluation construits dans l’école ?
Est-ce que le LSU s’ajoute aux évaluations périodiques ou les remplace ?
Le livret scolaire est remplacé par le LSU.
Les autres outils d’évaluation construits dans l’école ne sont pas à abandonner. Sans doute sera-t-il nécessaire de les revisiter à la lumière des nouveaux programmes, mais, ils pourront rester les supports pour les échanges et le travail en équipe, pour le suivi des parcours des élèves et pour les évaluations périodiques dans les classes.

7. Que propose l’Enseignement catholique sur la question du LSU ?
Est-ce que je peux toujours utiliser le logiciel adopté par l’école ?
S’il y a bien un document unique pour communiquer (LSU), l’Enseignement catholique souhaite rester autonome pour penser l’évaluation des élèves.
En concertation avec le ministère de l’Education nationale, une application est en cours d’élaboration. Elle permettra, à la fois de répondre à la demande du ministère et de prendre en compte la réflexion pédagogique et éducative spécifique des établissements.
Un certain nombre de logiciels utilisés comme livrets scolaires dans les écoles catholiques seront compatibles avec le LSU et pourront le renseigner directement.
Liste des interfaces nécessitant une validation, éduscol.

8. Avec le LSU, peut-on encore mettre des notes ?
Si les notes ne sont pas interdites, elles ne sont pas vraiment utiles pour renseigner le LSU qui ne fait pas de place à la note chiffrée en premier degré.
Évaluer, c’est donner de la valeur à un parcours d’apprentissage et de progrès.
Les notes permettent de mesurer un écart par rapport à une norme ou d’établir un score en termes de contrôle de connaissances. Elles ne répondent pas aux deux visées de l’évaluation : rendre compte des progrès des élèves et du degré d’acquisition d’une compétence.

9. Le LSU peut-il être proposé pour des élèves en ASH (ULIS)
Faut-il encore différencier les apprentissages puisque le livret scolaire est le même pour tout le monde ?
La différenciation est une obligation inscrite dans les programmes. Elle reste indispensable pour répondre aux besoins des élèves et pour organiser des parcours d’apprentissage adaptés, pour les élèves en difficulté ou en situation de handicap.
Au moment de la communication des résultats de l’élève, lorsque les difficultés sont importantes, pour que les informations données dans le LSU soient claires, deux rubriques du livret sont à distinguer :

  • Les éléments du programme travaillés : ceux-ci seront extraits des textes des programmes du cycle correspondant à l’âge de l’élève.
  • Les acquisitions, progrès et difficultés éventuelles : l’enseignant pourra mettre en évidence le degré de maîtrise des élèves qui pourrait correspondre à des attendus d’un cycle inférieur.

10. Comment parler du LSU aux parents ?
Article à paraître

11. Vous avez d'autres questions ?
Utilisez la zone commentaires ci-dessous.

En réaction à vos commentaires
Nous vous remercions de vos commentaires.
Voici un complément à notre article :
Certains de nos établissements ont nommé le LSU Numérique, L -Sun, cela nous convient assez bien. En effet le BO pose la définition et l’utilisation d’un livret scolaire pour toute la durée du socle commun. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble accessible sur les réussites de l’élève et ses compétences. Pourtant le LSU ne dit rien du travail des équipes pédagogiques pour bâtir une évaluation et sa communication en lien avec le projet spécifique de l’établissement.
Alors autour de ce L – SUN peuvent s’articuler comme des rayons :

  • un porte folio ou toute démarche d’évaluation formatrice
  • une évaluation par contrat de confiance
  • un cahier de réussite comme celui démarré en maternelle
  • un cahier d’évolution qui intègre également des compétences bâties à l’extérieur du temps scolaire
  • des observations de réussite et progrès …

Une communication unique et surtout unifiée est donc essentielle mais la liberté des équipes de pouvoir le compléter par des outils de sens autour d’une évaluation co réfléchie et sa communication l’est aussi. Il y a donc bien un LSU unique quel que soit l’établissement public ou privé mais il y a aussi des propositions complémentaires qui permettent d’ouvrir à la réalisation du projet d’établissement.
 

L’application,  mise en œuvre par Aplon, qui est proposée à l’enseignement catholique permet actuellement de rajouter des compétences par élève afin de prendre en compte la personnalisation des parcours. Pour plus de facilité nous avons demandé au développeur s’il serait possible que ces compétences puissent être sélectionnées dans le référentiel des différents  cycles pour éviter la frappe. Cela devrait donc devenir relativement  aisé de communiquer sur les parcours spécifiques.  Le lien avec le LSU du ministère sera opérationnel, c’est aussi par les observations portées sur la progression de l’élève que l’on peut témoigner de son évolution malgré un écart de compétences au rapport de celles attendues dans la classe d’âge.

Lire aussi :
Le nouveau livret scolaire... unique mais pas uniforme

 

Nous serons heureux de réagir à de nouveaux commentaires s'ils se présentent.

Les rédacteurs de sitEColes

Commentaires (7)

Sort
Gravatar
Ligney Véronique (Coordonnateur ULIS TFC) a écrit...
Moi aussi je me questionne sur la possibilité de renseigner le LSU-N pour les élèves (bénéficiant du dispositif ULIS) que j'encourage dans leurs progrès, même s'ils ne correspondent pas aux attendus de leur cycle. " Les éléments du programme travaillés : ceux-ci seront extraits des textes des programmes du cycle correspondant à l’âge de l’élève" = Pour l'instant, on ne peut pas indiquer des compétences travaillées qui correspondent à un autre cycle, ... Lire la suite
1 Février 2017 11:15
Gravatar
Fallard (Enseifnant spé Ulis TFC collèg) a écrit...
Vous dites : "Les éléments du programme travaillés : ceux-ci seront extraits des textes des programmes du cycle correspondant à l’âge de l’élève." L'utilisation du LSU tel quel me questionne pour les jeunes de notre dispositif Ulis TFC. Pour le moment, les compétences "validables" pour mes jeunes correspondent effectivement à leur classe d'âge. Donc pour les élèves de 5ème aux élèves de 3ème : le cycle 4. Je travaille avec eux des compétences de ... Lire la suite
19 Janvier 2017 18:38
Gravatar
JP (Enseignant et CE) a écrit...
Lorsque vous écrivez :"S’il y a bien un document unique pour communiquer (LSU), l’Enseignement catholique souhaite rester autonome pour penser l’évaluation des élèves" Pouvez-vous apporter des précisions ? Pourquoi ne pas utiliser le LSU comme dans l'enseignement publique puisque dans ce cas précis du LSU nous parlons compétences à acquérir , qui pour moi, n'ont rien à voir avec le caractère propre de l'Enseignement catholique. Autre remarque : Dans mon ... Lire la suite
12 Janvier 2017 18:29
Gravatar
VERRYSER (prof des écoles TPS et PS) a écrit...
Merci pour votre article sur le LSU, Mais vous ne parlez pas des livrets de réussites des maternelles. Qu'en est-il ?
11 Janvier 2017 14:07
Gravatar
AUJARD Françoise (Chargée de mission er degré) a écrit...
Vous trouverez des informations sur le suivi et l'évaluation des élèves à l'école maternelle sur éduscol :
http://eduscol.education.fr/cid97131/suivi-et-evaluation-a-l-ecole-maternelle.html
11 Janvier 2017 15:39
Page 1 de 2

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics