Accueil > Culture religieuse et pastorale > Culture religieuse > Connaissance des religions et des symboles

Le sikhisme

Temps de lecture : 4 minutes
Le sikhisme

On évoque les sikhs lorsque les médias nous parlent du port d’un signe religieux ! En effet leur turban ne passe pas inaperçu… Mais cherchons à en savoir plus.

Les croyances sikhs
Les sikhs croient en un dieu unique : Sat Guru, le « vrai Maître ». Il est l’Immortel, l’invisible Créateur du cosmos. Sa Parole est exprimée dans le livre sacré, l’adi Granth.

Les Gurus
Ce sont les premiers prêcheurs du sikhisme. Le premier, Guru Nanak (1469-1539), fonda la religion sikh dans le nord de l’Inde. Neuf autres gurus lui succédèrent, dont Guru Gobind Singh (1666-1708) ; ils composèrent les hymnes et édictèrent les règles morales constituant les fondations de la religion sikh.

L’Adi Granth ou le Guru Granth Sahib
C’est le livre sacré de la religion sikh. Il renferme une série d’hymnes regroupés en fonction de la gamme musicale utilisée pour les chanter. Il est lu régulièrement au temple comme à la maison. Et c’est un même message général qui se dégage tout au long des pages : le salut des sikhs repose sur la méditation continue sur le nom de Dieu, afin que chacun s’immerge dans son être.

Les temples et le culte
Les temples sikhs sont appelés gurdwaras, ce qui signifie « la porte du guru ». Mais toute habitation peut devenir temple si le livre sacré y est correctement installé. Dans un temple public, les rassemblements ont lieu dans la salle des prières. Mais on y propose aussi des repas, c’est pourquoi il comprend une cuisine et un réfectoire. Et c’est également un centre social avec enseignement scolaire et soins médicaux.

Être sikh au quotidien
Être sikh c’est donc croire en un dieu unique et suivre les enseignements des dix gurus. Au cours de son adolescence, le sikh entre par un rite d’initiation dans le Khalsa (communauté des adultes).
Les signes distinctifs que porte le sikh :

  • le turban que les hommes doivent porter tous les jours, signe d’amour et de respect pour les fondateurs ; certaines femmes le portent aussi mais le plus souvent elles ont un long foulard jeté sur la tête.
  • les cinq signes dont le nom commence par la lettre K et qui rappellent leur loyauté envers la religion et la communauté sikh : les cheveux non coupés (Kesh) ; le peigne (Kangha) ; le bracelet de fer ou d’acier (Kara) ; le caleçon (Kaccha) attaché par un lacet, symbole de chasteté ; le poignard à un seul tranchant (Kirpan).

Le symbole du sikhisme
C’est le Khanda, constitué de plusieurs éléments : une épée centrale à deux tranchants représentant les deux aspects de l’engagement du sikh : le saint et le combattant ; le cercle symbolisant l’unicité de Dieu et l’unité de l’humanité ; les deux sabres à lame courbe représentant deux types de pouvoirs : terrestre et spirituel. 

Commentaires

Pas encore de commentaires.

Ajouter un Commentaire

* Informations obligatoires
(ne sera pas publiée)
 
Avertissez-moi des nouveaux commentaires par e-mail.
 
J'ai lu et j'accepte les conditions d'utilisation. *
 
 
Powered by Commentics